Salariés du BTP

La Documentation

Fédération BTP Savoie

CAPEB Savoie

Salariés et Chutes de hauteur

1ère cause d’accidents graves et mortels dans le BTP, responsables de 25% des invalides de la branche.

Le bâtiment et les travaux publics, avec deux décès sur trois et un accident avec arrêt de travail sur quatre arrivent en tête des secteurs les plus touchés pour les chutes de hauteur.

Elles représentent aujourd’hui en France 22.745 accidents avec arrêts de travail par an soit une chute toutes les 5 minutes.

Les statistiques montrent qu’un accident consécutif à une chute de hauteur implique en moyenne 85 jours d’arrêt de travail soit 1.926.000 journées perdues !!!

En tant que professionnels du BTP, vous êtes constamment exposés aux risques de chutes de hauteur dans l’exercice de vos activités. Il en va de votre sécurité et de ceux qui vous entourent de bien respecter les règles de sécurité :

  • Eviter les risques autant que possible
  • Les évaluer quand ils ne peuvent être évités
  • Bien appliquer les règles de protection collective et individuelle
  • Veiller au port et à l’entretien de ses EPI
  • S’informer sur les risques et l’évolution des pratiques
  • Demander si nécessaire des formations complémentaires à votre employeur : les salariés qui montent et démontent des échafaudages doivent avoir reçu une formation adéquate. De même, la conduite des appareils de levage est réservée aux salariés ayant reçu une formation adaptée. La conduite des chariots élévateurs, grues (mobiles, auxiliaires, à tour), PEMP, est subordonnée à l’obtention d’une autorisation de conduite par l’employeur.


Les mesures de prévention sont connues et faciles à mettre en place.

Il en reste néanmoins que ces accidents de hauteur sont souvent liés, non pas à des incompétences mais plutôt à des négligences et des mauvaises habitudes contre lesquelles vous devez être attentifs, tant pour vous que pour les personnes qui évoluent autour de vous.

Avec les travaux en hauteur, 15 ans de métier ne pourront jamais justifier le fait de ne pas respecter les règles primaires de sécurité.

Parce que les plus expérimentés sont souvent les « modèles » des plus jeunes (apprentis,intérimaires,…) il est capital qu’ils donnent l’exemple et transmettent les bonnes pratiques.

Les chiffres

Les causes sont nombreuses :

  • Echelles et escabeaux : 36,7 %
  • Echafaudages, coffrages : 16,2 %
  • Escaliers : 15,1 %
  • Véhicules à l’arrêt : 9,1 %
  • Toitures, verrières : 8,1 %
  • Autres : 14,8 %


Les conséquences sur la santé très graves :

  • Plaies, écrasements
  • Lésions internes
  • Fractures des membres supérieurs et inférieurs
  • Fractures rachis lombaires et rachis cervical causant paraplégies ou quadriplégies
  • Traumatisme crânien
  • Décès
La Documentation

OPPBTP

Autres sources utiles

Dossier Chutes de Hauteur
source site : travailler-mieux.gouv.fr

Dossier Travail en Hauteur
source site : inrs.fr